EQUITAPE

Une invention japonaise

Dans les années 70, le Dr Kenzo Kase, chiropraticien japonais, constate que le bénéfice de ses traitements n’était souvent pas durable, ses patients revenant souvent le consulter peu après pour les mêmes problèmes. Il se met donc à expérimenter différents matériaux de taping.
En collaboration avec l’entreprise Nitto Denko Corporation, il finit par mettre au point le tape kinésiologique, dont les effets sur ses patients sont étonnants.
Aujourd’hui, la méthode du Dr Kase s’est diffusée jusqu’en Europe, via l’Asie et les Etats-Unis. L’utilisation de ces tapes d’un genre nouveau dans le sport de pointe attire l’attention des millieux médicaux et thérapeutiques.
En Suisse, la méthode est connue sous la dénomination «tape kinésiologique by Kinesioschweiz» ou «tape K-Active».




Comme une seconde peau

Le nouveau matériel mis au point est fondamentalement différent des autres tapes. Il est inspiré des qualités de la peau, notamment pour ce que est de l’épaisseur, du poids et de l’élasticité. Ainsi, le tape est à même de transmettre des informations sensorielles fines au reste du corps via des récepteurs cu- tanés. En cas de blessure ou de dysfonctionnement, la méthode permet de stimuler les mécanismes naturels de guérison du corps, et réduit les douleurs tout en améliorant la motricité et le développement de la force.
L’effet du tape K-Active s’explique notamment par l’amélioration du fonctionnement du système sanguin et lymphatique grâce à une modification bénéfique de la microcirculation. L’allégement de la pression exercée sur les récepteurs permet d’atténuer la douleur. La méthode permet en outre de corriger des structures tissulaires et d’améliorer ainsi la fonction musculaire, et exerce une influence positive sur les organes internes (réflexes épiderme-viscères).

Applications multiples

L’éventail des applications du tape K-Active est très large. On recense sept différentes indications. Ainsi, le thérapeute peut adapter de manière optimale la forme choisie au tableau clinique du patient. En couplant technique musculaire et technique ligamentaire, on peut par exemple traiter de manière ciblée une épaule instable.
Le tape kinésiologique est en outre très efficace pour accélérer le drainage tissulaire chez les chevaux qui présentent un épanchement sanguin, une enflure ou un œdème (traumatismes post-opératoires, p. ex.).
Nous recommandons notamment le tape K-Active dans les cas suivants:
 • douleurs de l’épaule, de la hanche ou du genou et restric tions motrices qui en découlent
• douleurs musculaires dorsales
• blessures sportives, comme épanchements, claquages, déchirures de fibres musculaires, tendinites
• arthrose
• et plus encore

Guérir par le mouvement

Il est aujourd’hui reconnu dans les milieux médicaux que le mouvement stimule le processus de guérison.  Le taping kinésiologique s’attache par conséquent à favoriser le mouvement, et non à le limiter. Toutes les activités de la vie quotidiennes peuvent être exercées sans restriction. Pour peu que le tape soit appliqué correctement, il suffit de quelques minutes pour que le cheval ne le remarque plus du tout. Le tape peut être porté plusieurs jours, ce qui permet de maintenir sur Technique musculaire pour l’activation des stabilisateurs.

Jasmin Racine 079 233 64 41